ENSAE Paris - École d'ingénieurs pour l'économie, la data science, la finance et l'actuariat

Ouverture sociale / Diversité et réussite

La diversité des profils est une richesse et une valeur forte de l'ENSAE. L'école poursuit la diversification de ses recrutements et vise à rendre accessible ses formations à tous les candidats, quelle que soit leur origine sociale, par sa politique d'attribution de bourses et d'exonération de droits sur critères sociaux, ainsi que par la promotion d'actions en amont auprès des lycéens.
Ouverture sociale / Diversité et réussite

Bourses, exonérations et aides sociales

Des bourses sur critères sociaux sont attribuées par l’école aux élèves-ingénieurs dont les ressources sont insuffisantes. Ces bourses d'établissement sont calées sur les barèmes du CROUS et leur gestion est déléguée au CNOUS. 

Les élèves boursiers sur critères sociaux (bourse de l'école ou bourse CROUS) inscrit·e·s en cycle ingénieur à l’ENSAE Paris sont exonérés de droits de scolarité.

La crise sanitaire liée au COVID-19 a fortement fragilisé certains élèves. L’ENSAE a mis en place un dispositif d'aide financière d'urgence destiné à ses élèves en situation de grandes difficultés financières.

Plus généralement, des commissions régulières réunissent les délégués, le bureau des élèves, les responsables de la vie étudiante et de la direction des études, afin d'identifier les élèves rencontrant des difficultés et de trouver des solutions adaptées.
 

Initiatives au service de l’égalité des chances

Les élèves de l’ENSAE Paris sont impliqué·e·s dans plusieurs dispositifs de type “cordées de la réussite” permettant d’encourager l’accès aux études dans l’enseignement supérieur. L’engagement étudiant est valorisé par l’ENSAE Paris et ouvre la possibilité d’obtenir des points de bonus. Les différents partenariats sont également coordonnés et suivis par la responsable vie étudiante.

Contact référent : vie-etudiante@ensae.fr 
 

Créée par des étudiants de l’École polytechnique, l’association Tremplin possède aujourd’hui des antennes dans de nombreuses grandes écoles d’Île-de-France, dont l’ENSAE Paris. Elle s’est donnée pour mission d’accompagner de jeunes élèves issu·e·s de milieux dits défavorisés vers de longues études.

L’intervention des bénévoles Tremplin se fait aussi bien en lycée que dans le supérieur. Elle a pour objectif de donner aux élèves tutoré·e·s une ouverture scientifique, en leur permettant d’aborder des problématiques allant au-delà du programme de mathématiques de leur établissement.

L’antenne ENSAE compte dans son équipe un peu plus d’une dizaine d’élèves qui s’investissent au sein de trois lycées implantés dans le sud de Paris.

#Genius est une initiative portée par l’École polytechnique, HEC Paris, l’ENSAE Paris, l’ENSTA Paris, Télécom Paris et Centrale Lyon pour la promotion des sciences. Elle s’adresse aux lycéen·ne·s et étudiant·e·s, de la seconde au niveau Bac+2 (classes préparatoires), originaires de toute la France et en particulier des territoires ne bénéficiant pas actuellement des dispositifs de cordées de la réussite.

Le programme s’articule autour de MOOCs et de tutorat en ligne. Les élèves de l’ENSAE Paris sont engagé·e·s sur le volet tutorat. Les missions consistent en un partage d’expérience avec les lycéennes et lycéens autour des thématiques suivantes : culture générale et scientifique, méthodologie, expression orale, orientation post-bac.

Une dizaine d’élèves de l’ENSAE paris sont investi·e·s dans ce programme.

Le projet GEPPM est un programme d’égalité des chances, labellisé cordée de la réussite et mise en place à l’École polytechnique depuis 2006. Il permet à des lycéennes et lycéens du département de l’Essonne, de la seconde à la terminale, d’échanger avec des élèves de grandes écoles sur leurs projets d’avenir.

Cette cordée organisée par l’École polytechnique, rassemble des élèves de l’ENSAE Paris qui participent ponctuellement aux séances de tutorat (activités et ateliers) organisées tous les mercredis.

Bonifications au concours “économie et mathématiques” à compter de 2023

À partir du concours “économie et mathématiques” 2023, conformément à l'engagement de l'ENSAE Paris de contribuer à la promotion de la diversité sociale au sein des grandes écoles, en cohérence avec la politique de ses écoles partenaires au sein de la filière et plus largement au sein de l'Institut Polytechnique de Paris, l’ENSAE Paris expérimentera à compter de 2023 un dispositif similaire à celui mis en place par HEC Paris dès le concours 2022 :

  • Tous les candidats "carrés" (passant le concours pour la première fois) bénéficieront d'une bonification de 30 points à l'écrit et à l'oral (comme c'est déjà le cas sur d'autres concours) ;
  • Parmi les candidats "cubes" (passant le concours pour la deuxième fois), les candidats boursiers l'année du concours (c'est-à-dire ceux titulaires d'une bourse de l’enseignement supérieur français sur critères sociaux CROUS, quel que soit l’échelon de bourse, ou pupilles de la Nation ou de l’État) continueront à bénéficier de cette bonification.

La décision par les instances de l'école de mettre en place ce dispositif est fondée sur le constat que, en dépit des actions menées en amont des grandes écoles (cordées de la réussite, tutorats...), les chances d'admission restent nettement inférieures pour les candidats issus de milieux modestes. Nos écoles font l'analyse que ces chances réduites ne reflètent pas en moyenne un potentiel académique inférieur, mais le retard accumulé par ces candidats au sein de l'enseignement secondaire (par exemple du fait d'un accès réduit aux collèges et lycées les plus exigeants). Ces candidats pourront exprimer leur potentiel s'ils disposent d'un temps de préparation aux concours accru pour atteindre le niveau attendu, qui demeure le même que celui requis pour tous les élèves présentant le concours en carré. L'ENSAE Paris veut ainsi, par cette évolution coordonnée avec les écoles leader du concours, contribuer à encourager tous les élèves des lycées, quel que soit leur milieu social, à envisager la voie des concours aux grandes écoles sans autocensure, de telle sorte que les élèves de nos écoles reflètent la diversité de la société tout entière.