Prévention, harcèlement, discrimination et VSS


Prévention alcool

L’ENSAE Paris est engagée dans un programme global de prévention du risque alcool.

La politique de l’Ecole et les modules de prévention alcool -mis en œuvre dès le début de l’année à destination des élèves de 1A et de 2A et 2AD- ont pour objet de responsabiliser les élèves en tant qu’individus. L’idée étant de leur donner les moyens d’adapter leurs comportements et de veiller à leur santé, celle de leurs camarades et la bonne tenue des événements.

La formation des responsables et des membres des associations élèves est une priorité de l’Ecole afin de permettre une organisation responsable des événements et soirées étudiants. La formation aux premiers secours, financé sur les fonds de la CVEC, s’inscrit également dans ce programme.

Plateforme de signalement des violences sexistes et sexuelles, harcèlement et discrimination

L’ENSAE Paris a mis en place à la rentrée 2021 une plateforme de signalement en ligne sécurisée, disponible 7j/7 24h/24, associée à un protocole de signalement et d’accompagnement, afin de prendre en charge les signalements des violences, harcèlements et discriminations, tout en garantissant la confidentialité des échanges. Toutes personnes témoins ou victimes de tels faits peuvent faire part des informations dont ils ont connaissance via le dispositifs d’alerte dédiés ou par tout autre moyen qu’ils pourraient juger nécessaires. Les élèves sont sensibilisés dès leur rentrée dans le cursus, et peuvent accéder à toutes les informations sur la page dédiée de l’intranet.

L’Ecole s’inscrit en particulier dans une démarche de formation de ses personnels pour permettre d’identifier et de prévenir les violences sexuelles et sexistes (VSS) et d’accompagner les témoins ou victimes. Les membres de la cellule d’écoute et de suivi sont à l’écoute des victimes ou témoins, directement ou via la plateforme en ligne.

Les cadres associatifs sont également formés à ces enjeux.

L’ENSAE est une école diverse et ouverte, qui se doit d’être intransigeante quant au respect des valeurs d’inclusion de toutes les sensibilités, au respect des personnes et de la dignité humaine. Tous les actes de discrimination, harcèlement, bizutage ou encore de menaces ou de diffamation, ainsi que ceux qui viseraient à les encourager ou les faciliter feront l’objet de sanctions disciplinaires, indépendamment des possibles poursuites pénales.