Travailler à l’international


En raison de leur préparation académique, scientifique, professionnalisante et multiculturelle, nombreux sont les élèves de l’ENSAE qui sont amenés à pembrasser des carrières internationales.

Alors que le salaire annuel brut moyen, primes comprises, des premiers emplois basés en France s’élève à 59 500 € (contre 38 281 € pour la moyenne des écoles d’ingénieurs de la CGE), les rémunérations des premiers emplois à l’étranger s’élèvent, quant à elles, à 95 000 €.

Environ 24 % des étudiant·es commencent leur carrière à l’international, essentiellement aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Chine.