Microéconomie


Objectif

Ce cours introduit les méthodes et notions élémentaires utilisées dans la formalisation des comportements économiques et du fonctionnement des marchés. Il présente les deux approches complémentaires de l’analyse économique : l’approche normative, qui consiste à définir quelles sont les allocations optimales des biens entre les agents ; l’approche positive, qui cherche à expliquer, à partir du comportement des agents, comment fonctionne l’économie, et quelle est la situation d’équilibre qui en résulte. Présentées dans un premier temps dans le cadre d’une économie statique et sans aléa, ces approches sont progressivement étendues à l’intertemporel et à l’incertain. La démarche consistant à faire le lien entre les deux approches (normative et positive) est entreprise dans le cas d’une économie de marché « idéale » où la concurrence est parfaite et où les ajustements de prix permettent toujours de mettre en concordance les offres et les demandes, avant d’introduire les cours de deuxième année, qui intègrent les problèmes d’externalités et de biens publics, d’information imparfaite ou de pratiques non-concurrentielles.

Principaux acquis de la formation : à l’issue du cours, l’étudiant saura

– Formuler et résoudre un problème d’optimisation sous contraintes.
– Modéliser le choix de consommation d’un consommateur.
– Modéliser le comportement d’une entreprise preneuse de prix.
– Modéliser le comportement d’agents en univers incertain.
– Comprendre le fonctionnement théorique d’un marché concurrentiel.
– Comprendre la relation liant équilibre général et optimum de Pareto.

Plan

  1. Description de l’économie – allocations et organisation optimales – Représentation des préférences du consommateur. Optimum de Pareto dans une économie d’échanges. Représentation de la production. Optimalité dans une économie avec production.
  2. Comportement des agents et équilibre dans une économie de marché – Demande, offre et équilibre sur le marché d’un bien. Le comportement du consommateur. Le comportement du producteur. Equilibre général concurrentiel. Le fonctionnement des marchés en intertemporel et en incertain ; bourse et assurance.
  3. Les théorèmes centraux de l’économie du bien-être et leur remise en cause – Optimum et équilibre : les théorèmes centraux de l’économie du bien-être. La prise en compte du temps et de l’incertain ; les marchés incomplets. La concurrence imparfaite. Quelques exemples d’inefficacité des mécanismes concurrentiels.

Références

 Picard, P. Eléments de microéconomie : théorie et applications. Paris : Montchrestien, 1994. 587 p. Domat économie. ISBN 2-7076-0611-1. [63 PIC 00 A]  Jullien, B., Picard, P. – Eléments de microéconomie : exercices et corrigés. Paris : Montchrestien, 1994. 415 p. Domat économie. ISBN 2-7076-0623-5. [63 PIC 00 B]  Mas-colell, A., Whinston, M.D., Green, J.R. – Microeconomic theory. London ; New York : Oxford university press, 1995. ISBN 0-19-510268-1 [63 MAS 00 A]