Fabrication d’enquêtes


Objectif

Ce cours traite de l’élaboration d’une grande enquête statistique. Tant dans le secteur de la recherche que dans l’étude des politiques publiques, les grandes enquêtes quantitatives constituent des sources privilégiées. Connaître le mode de production des données, les enjeux et limites de la construction des enquêtes est essentiel afin de les mobiliser avec pertinence.

Objectifs du cours:

L’objectif du cours est double.

D’abord, il doit permettre aux étudiant-e-s de connaître les modes de production d’une grande enquête du point de vue de l’intérieur. Comment une enquête statistique se décide-t-elle ? Quelles sont les grandes étapes de sa construction, les « ficelles » à connaître et les difficultés incontournables ? Comment concilier les objectifs scientifiques et les autres éléments qui interviennent dans le processus ? De quelles manières ces éléments varient-ils en fonction des objets d’analyse, des contextes et des populations d’intérêt ?

Ensuite, cet enseignement a pour objectif de fournir des éléments de lecture et de compréhension des données de grandes enquêtes que les étudiant-e-s pourraient être conduit-e-s à exploiter (dans une démarche d’usage secondaire d’une enquête ou de synthèses de publications existantes). Connaître les conditions d’élaboration des enquêtes et réaliser un travail critique est un préalable indispensable à une analyse pertinente des données d’enquête.

Objectifs spécifiques:

À la fin de ce cours, les étudiant-e-s seront capables de participer à la production d’une enquête statistique de grande ampleur, en en maîtrisant les enjeux et les étapes. Ils pourront également intégrer la production d’enquête et l’utilisation secondaire des données d’enquêtes dans la construction d’objet de recherche en sciences sociales.

Évaluation du cours

Un dossier de recherche d’une quinzaine de pages sera à rédiger en trinôme sur un projet d’enquête (dont la thématique sera précisée lors de la première séance).

Le document devra notamment indiquer et justifier :

– le choix de la problématique de l’enquête et son contenu (pourquoi les données existantes sont-elles insuffisantes ? Qu’apporterait une nouvelle enquête ? À quels enjeux répondra l’enquête en termes de politiques publiques et dans le débat scientifique) ;

– le champ et la méthodologie (population de référence, principe d’échantillonnage, types de pondération envisagées, choix du mode de passation, déroulement de l’enquête) ;

– les aspects pratiques et budgétaires (esquisse d’un budget et identification de financeurs éventuels, constitution de l’équipe en termes de moyens humains, besoins matériels, etc.) ;

– une esquisse de questionnaire (le cas échéant, justification des questions, en particulier des questions sensibles au sens de la CNIL)…

– au moins trois difficultés prévisibles et les moyens mis en place pour y faire face au besoin.

– les projets d’exploitation (grandes lignes).

Le dossier sera défendu oralement lors d’une présentation interactive au cours de la dernière séance.

Plan

Séance 1 : Introduction

Séance 2 : Une enquête par réseaux multi-située : l’enquête Mon quartier, mes voisins

Séance 3 : Les enquêtes longitudinales

Séance 4 : Des difficultés spécifiques : enquêter auprès de populations plus rares, sur des sujets sensibles ou en contexte particulier

Séance 5 : Travailler à partir de sources administratives et les nomenclatures de professions

Séance 6 : Oraux et présentation des dossiers

Références

Références générales

Becker H. S. (2002), Les ficelles du métier, Paris, La Découverte, 2002.

Bourdieu P., Chamboredon J-C., Passeron J-C. (1968), Le métier de sociologue, Paris, Mouton.

Cayouette-Remblière J., Geay B. et Lehingue P. (2018), Comprendre le social dans la durée: Les études longitudinales en sciences sociales, PUR, 233 p.

Desrosières A. (1986), « La portée sociologique des diverses phases du travail statistique », in Jean-Louis Besson et Maurice Comte (dir.), Des mesures, Presses universitaires de Lyon, Lyon, pp. 247?263.

Desrosières A. (2013), Pour une sociologie historique de la quantification?: L’Argument statistique I, Paris, Presses des Mines (Sciences sociales), 329 p.

Martin O. (2009), L'analyse de données quantitatives. L'enquête et ses méthodes, Armand Colin, coll. « 128 ».

Paugam, S. (dir.) (2012), L’enquête sociologique, Paris, PUF (Quadrige), 480 p.

Selz M., Maillochon F. (2009), Le raisonnement statistique en sociologie, Puf, Paris.

 

Quelques références spécifiques de grandes enquêtes

Authier J-Y. et Cayouette-Remblière J. (2021), « Voisiner : une pratique qui demeure…sélective », Population & Sociétés, no 589. [Enquête Mon quartier, mes voisins]

Beauchemin, C., Hamel, C. et Simon, P. (dir.) (2016), Trajectoires et origines. Enquête sur la diversité des populations en France, Paris, Ined (Grandes enquêtes), 622 p. [Enquête Trajectoires et origines]

Castillo R. B., Leturcq M. et Panico L. (2020), « La pauvreté des enfants à la naissance en France. Résultats de l’enquête Elfe », Revue des politiques sociales et familiales, no 131-132, p. 35-49 [Enquête Étude longitudinale depuis l’enfance]

Dietrich-Ragon P. (2015), « L’entourage des personnes en situation de précarité résidentielle.  Force et faiblesse des liens sociaux dans l’exclusion du logement », Revue française de sociologie, vol. 56, no 2, p. 301-330. [Enquête Sans domicile]

Duwez E. et Mercklé P. (2021), Un panel français. L’étude longitudinale par Internet pour les sciences sociales (Elipss), Paris, Ined (Grandes enquêtes), 350 p. [Enquête Elipss]

Lebugle A. et l’équipe de l’enquête Virage (2017), « Les violences dans les espaces publics touchent surtout les jeunes femmes des grandes villes », Population & Sociétés, n°550 [Enquête Violence et rapport de genre]

Rault W. et Régnier-Loilier A. (dir.), (2019), D’un couple à l’autre, Population, 74 (1/2). [Enquête Étude des parcours individus et conjugaux]

Régnier-Loilier Arnaud (dir.), (2016), Parcours de familles. L’Étude des relations familiales et intergénérationnelles, Paris, Editions de l’Ined, Collection « Grandes Enquêtes » [Enquête Étude des relations familiales et intergénérationnelles]