Commerce international et globalisation


Objectif

Ces dernières années ont vu l’émergence de pressions protectionnistes importantes, aboutissant même à une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine enclenchée par Donal Trump en février 2018. La défiance vis-à-vis du commerce international intervient après deux décennies de croissance spectaculaire des volumes commerciaux et des investissements directs à l’étranger. Ce cours se propose de présenter les éléments théoriques et empiriques permettant d’appréhender dans de bonnes conditions ces questions.

Plus précisément, il présente les théories expliquant l’existence d’échanges commerciaux entre nations ou régions, ainsi que leur nature (inter- vs intra-branche). Sont ensuite détaillées les conséquences de la libéralisation des échanges sur le bien être des régions, la rémunération des différents facteurs de production et les inégalités intra- et inter-régions. Ces éléments théoriques sont systématiquement analysés en rapport avec leurs pendants empiriques de façon à comprendre les avantages et limites des différentes théories du commerce international. 

La deuxième partie du cours repose sur la lecture d’un certain nombre d’articles de recherche récents analysant l’effet du commerce international sur le marché du travail, la croissance, etc. Dans cette partie du cours, l’objectif est de s’éloigner des modèles canoniques pour analyser les évidences empiriques et essayer de comprendre la légitimité ou non des critiques de la globalisation par différents groupes d’individus.  

 

Principaux acquis de la formation : à l’issue du cours, l’étudiant doit être capable de

  • Enoncer et dériver les résultats principaux des modèles de commerce international en concurrence parfaite (Définition de l’avantage comparatif, Théorèmes Hecksher-Ohlin, d’égalisation des rémunérations des facteurs, de Stolper-Samuelson et de Rybczynski).
  • Enoncer et dériver les résultats principaux des modèles de commerce international en concurrence imparfaite (Hypothèses sous-jacentes, Résolution, Implication pour la spécialisation et le volume du commerce)
  • Expliquer dans quels contextes les résultats de ces modèles sont utiles et quels sont les éléments empiriques que ces cadres théoriques ne parviennent pas à reproduire 
  • Lire un article de recherche relatif aux questions de commerce international, le positionner dans la littérature sur la base des articles étudiés en cours et proposer une analyse critique de sa méthodologie et de ses résultats
     

Plan

  1. Introduction : Faits stylisés
  2. Théories traditionnelles du commerce international : spécialisations exogènes – Différences technologiques et avantage comparatif : le modèle de Ricardo. Ressources et échanges : le modèle Heckscher-Ohlin ;
  3. Commerce international en concurrence imparfaite : spécialisations endogènes – Les effets du commerce international en concurrence imparfaite.
  4. Impact du commerce international sur l’économie réelle

Références

Krugman, Melitz & Obstfeld, International Economics: Theory and Policy, 9ème Edition, Editions Pearson