Portrait. Reda OUHILAL, Analyste Quantitatif Equity chez Bank of America


UN AUTRE REGARD SUR LA FORMATION

Pour vous aider à y voir plus clair dans l’offre des formations d’ingénieurs qui vous sont proposées après les concours, les élèves et anciens élèves de l’ENSAE Paris prennent la parole tous les mercredis et partagent leur expérience.

Reda OUHILAL (ENSAE 2020), a intégré l’ENSAE Paris via le concours Mathématiques (CCMP), après une classe préparatoire MP au Lycée Pothier (Orléans) Il exerce aujourd’hui le métier d’analyste Quantitatif Equity chez Bank of America à Paris.

Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer l’ENSAE Paris ?
J’ai intégré l’ENSAE à l’issue de deux années de prépa scientifique. En fin de prépa, j’ai voulu m’orienter vers la finance quantitative. Le choix de l’ENSAE s’est alors naturellement imposé. En effet, l’école offre une formation unique en statistiques et leurs applications, qui allie à la fois excellence académique et proximité avec le monde de l’entreprise.

En outre, le large panel de double cursus en Finance était particulièrement attrayant, notamment les partenariats avec des masters de renommée (M2MO, Berkeley, etc.).

Vous avez choisi de suivre une formation complémentaire (Master M2MO) pendant votre formation, que vous a-t-elle apporté ?
Il est en général très recommandé de suivre une formation complémentaire lorsqu’on souhaite s’orienter vers une carrière en Finance. J’ai hésité dans un premier temps entre faire ma troisième année à l’étranger, ou suivre un Master complémentaire en France. J’ai finalement opté pour le M2MO (ex-DEA Laure Elie) à Paris 7.

Il faut savoir que les formations françaises en finance quantitative sont très appréciées à l’international, et l’on trouve beaucoup de profils issus de ces formations dans les grandes banques d’investissement anglo-saxonnes.

Le M2MO m’a permis d’approfondir mes acquis en probabilités, statistiques et modélisation aléatoire. Il accorde également une très grande importance à l’insertion professionnelle. Je me souviens que le Master organisait des événements de networking chaque semaine, où l’on recevait des banques et autres organismes financiers qui étaient particulièrement intéressés par nos profils.

Selon vous, quelle est la valeur ajoutée de la formation de l’ENSAE Paris ?
Les ENSAE sont très appréciés en France mais aussi à l’international. La formation très solide que l’on reçoit dès la première année en statistiques et en économie permettent d’avoir un profil unique parmi les ingénieurs. Dès la fin de la deuxième année, on se retrouve déjà spécialisé, à la différence d’autres écoles où la formation reste généraliste. Cela permet d’être à la pointe des notions acquises, ce qui est très utile sur le marché du travail. A la fin de troisième année, on effectue un stage de fin d’études qui permet en général de décrocher une offre d’embauche. Cela a donc été mon cas, puisque j’ai effectué un stage « off-cycle » à Bank of America à Londres qui s’est transformé en offre à temps plein.

Étant donné que le réseau d’alumni est très développé à l’étranger, l’ENSAE figure parmi les écoles cibles des banques anglo-saxonnes.

Je recommande cette formation pour son excellence et sa rigueur scientifique, sa diversité mais aussi qualité des enseignants qui englobe des chercheurs de haut niveau mais également des professionnels qui évoluent en entreprise.


Retrouvez tous nos portraits #ConcoursENSAE dans l’espace témoignage du portail admissible.

Pour toute question sur les concours, n’hésitez pas à vous renseigner directement sur le site ou à prendre contact avec le service des admission@ensae.fr ou nos élèves admisseur@ensae.fr