Portrait. Pierre DELANOUE, élève-ingénieur en troisième année


UN AUTRE REGARD SUR LA FORMATION

Pour vous aider à y voir plus clair dans l’offre des formations d’ingénieurs qui vous sont proposées après les concours, les élèves et anciens élèves de l’ENSAE Paris prennent la parole tous les mercredis et partagent leur expérience.

Pierre DELANOUE est élève en troisième année de cycle ingénieur. Admis sur titre, il est entré directement en deuxième année de cycle ingénieur, après une Licence en Mathématiques appliquées de l’Université Paris-Dauphine et un Master 1 Mathématiques et applications de l’Université PSL.

Pourquoi avez-vous choisi d’intégrer l’ENSAE Paris ?
Avant tout pour la puissance du socle de connaissance. L’ENSAE propose, à mon avis, le programme pédagogique le plus pertinent pour devenir data scientist.

Mon souhait de travailler dans des secteurs variés et mon goût pour les mathématiques m’ont amené à vouloir me spécialiser en Mathématiques pour la prise de décision. Le terme « data scientist » est vague car la nature et les enjeux de son exercice varient beaucoup d’une entreprise à l’autre. Ainsi la maîtrise de nombreuses méthodes de machine learning est nécessaire mais certainement pas suffisante pour devenir un bon data scientist. L’ENSAE permet d’acquérir un socle de connaissances passionnantes, extrêmement utiles et bien identifiées par les recruteurs.

En outre, le profil ENSAE est dans les « Top profils » de data scientist recherchés chez les GAFAM, grands cabinets de conseils, banques etc.

Qu’avez-vous pensé de la formation ?
Bien qu’a priori déjà convaincu de la pertinence de la formation de l’ENSAE pour devenir data scientist, c’est surtout pendant mes expériences de stages que je me suis rendu compte de la puissance de notre formation.

Pour être honnête, ce sont surtout les matières que j’appréhendais le plus avant d’arriver à l’ENSAE qui m’ont le plus permis de me démarquer lors de mes stages. Si on m’avait laissé le choix, je n’aurais probablement pas voulu faire de la Microéconomie ou de l’Économétrie. Aujourd’hui je considère ces matières indispensables. C’est un atout significatif qui permet aux ENSAE d’avoir un vrai avantage par rapport à d’autres profils très classiques. Les enseignements sont de plus de haut niveau, ce qui est idéal si l’on souhaite faire un doctorat.

En quoi consiste le stage d’application de deuxième année, où l’avez-vous effectué et qu’avez-vous retiré de cette expérience ?
J’ai effectué mon stage d’application chez Airbnb, en tant que data scientist. C’était une expérience intellectuellement et humainement passionnante où j’ai eu l’occasion de mobiliser presque l’ensemble des matières qui nous avaient été enseignées en deuxième année de l’ENSAE.

Mon stage avait la chance d’être constitué d’une partie opérationnelle et d’une partie recherche et développement. La partie opérationnelle consistait en des missions de quelques jours, où le but était « d’enquêter » sur l’évolution de certaines mesures d’Airbnb, afin de trouver des opportunités stratégiques. Il s’agissait donc de mobiliser des connaissances et des outils variés. La partie recherche consistait à développer des packages Python et des méthodes permettant une analyse plus pertinente et efficace des données d’Airbnb.

J’ai eu la chance de travailler sur de nombreux sujets et d’être encadré par des manageurs excellents dans un cadre de travail optimal. Sans les enseignements de l’ENSAE je n’aurais ni été capable d’intégrer Airbnb, ni d’être à la hauteur de leurs attentes. La qualité de la formation m’a permis de comprendre à la fois les notions les plus techniques des méthodes développées par Airbnb, ainsi que les enjeux stratégiques de l’entreprise.

Recommanderiez-vous l’ENSAE à celles et ceux qui vont passer les concours prochainement ?
L’ENSAE est un choix optimal si vous souhaitez devenir data scientist. Les enseignements sont excellents et côtoyer des étudiants aux origines académiques variées a été pour moi un vrai bonheur. Si je pouvais choisir une nouvelle fois mes études, je choisirais encore l’ENSAE.

Avez-vous découvert certains aspects de la formation ou de l’école en général que vous ignoriez ?
L’expérience la plus déterminante de ma scolarité à l’ENSAE a été la découverte, grâce à un professeur, de l’association Data for Good dont je suis devenu membre. Aujourd’hui, les sciences des données sont surtout associées aux secteurs financiers ou à la Tech. Il existe cependant de nombreux domaines d’applications en santé, dans le milieu associatif, pour l’environnement, etc., où les compétences de l’ENSAE pourront avoir une influence majeure sur notre société. Je suis convaincu que quelqu’un souhaitant s’investir dans des actions à fort impact social aurait raison de s’armer des connaissances enseignées par l’ENSAE.

 


Retrouvez tous nos portraits #ConcoursENSAE dans l’espace témoignage du portail admissible.

Pour toute question sur les concours, n’hésitez pas à vous renseigner directement sur le site ou à prendre contact avec le service des admission@ensae.fr ou nos élèves admisseur@ensae.fr