Classement THE 2022 : IP Paris dans le Top 50 des universités les plus internationales


Times Higher Education vient de publier son classement 2022 des universités les plus internationales. IP Paris y occupe la 1e place France et figure dans le Top 50 mondial !

Pour sa première participation au THE World University Rankings, l’Institut Polytechnique de Paris fait une entrée remarquable en se hissant à la 43e place du classement. IP Paris est la première et la seule institution française dans le Top 50, devant Université PSL (64e), Sorbonne Université (84e), Université de Paris (93e) et Université Paris-Saclay (104e).

L’Institut Polytechnique de Paris et ses 5 écoles membres (École polytechnique, ENSTA Paris, ENSAE Paris, Télécom Paris et Télécom SudParis), œuvrent depuis sa création en 2019, pour se positionner comme acteur clé de l’enseignement et de la recherche en sciences et technologies à l’international.

Pour soutenir son rayonnement mondial, l’institut a notamment mis en place le Comité scientifique international (ISAB), un organe consultatif composé de personnalités scientifiques éminentes qui accompagne IP Paris dans sa réflexion sur les grandes orientations de sa stratégie scientifique internationale.

En termes de publications scientifiques en collaboration avec des chercheurs étrangers, IP Paris se place dans le Top 40 du classement THE 2022.

L’Institut poursuit également sa stratégie de partenariats à l’international. Il a rejoint récemment le réseau Cesaer qui regroupe des universités de sciences et technologies en Europe, représentant au total plus d’un million d’étudiants.

L’an dernier, IP Paris a accueilli 40% d’étudiants internationaux venant de 88 pays à travers le monde (Top 20 du classement THE 2022), une performance notable dans un contexte où les déplacements internationaux ont été impactés par la crise sanitaire de la Covid-19.

Le classement du Times Higher Education (THE) des universités les plus internationales, qui liste 193 universités, mesure la part du personnel, des étudiants et des co-auteurs internationaux dans les établissements, ainsi que leur réputation à l’international.