Première année


Le premier semestre de la première année constitue une période de transition entre les classes préparatoires et le cursus de l’ENSAE proprement dit. Il vise à harmoniser les connaissances en économie et mathématiques des élèves issus des classes préparatoires mathématiques et économiques :

  • Les anciens taupins découvrent l’économie (initiation à l’économie, histoire des faits économiques, mémoire d’économie descriptive), les mathématiques appliquées (fondements mathématiques des probabilités), et approfondissent certains aspects des mathématiques pures utilisés dans les disciplines de l’ENSAE (analyse fonctionnelle et convexe). Ils suivent également un cours d’introduction aux sciences sociales.
  • Les élèves issus des concours EC/S et Khâgnes B/L suivent des compléments de cours en algèbre, analyse, théorie de la mesure.

Les élèves suivent aussi des enseignements communs en économie (système financier et système bancaire, séminaire d’économie), en statistique (statistique descriptive), en informatique (algorithmes et programmation) et en langues.

Le second semestre est consacré à l’introduction aux disciplines fondamentales de l’école (optimisation différentiable, microéconomie, macroéconomie, théorie des probabilités, introduction à la statistique et à l’économétrie, analyse numérique et applications). Le cours d’histoire de l’analyse économique, qui se déroule en parallèle des cours formalisés de microéconomie et de macroéconomie, permet aux élèves de prendre du recul sur les modèles mathématiques de l’économie, en rappelant la génèse des théories économiques. Les élèves sont initiés au traitement des bases de données. Ils réalisent enfin au choix un projet de programmation ou un projet d’économie et suivent deux cours de langues.

L’année se conclut par un stage d’ouverture au monde professionnel.

 

Vue d'ensemble

Les enseignements de première année à l’ENSAE sont de deux types. Des enseignements différenciés pour les élèves issus des concours mathématiques et économie, qui visent à harmoniser les connaissances initiales de ces deux catégories d’élèves. Puis des cours de tronc commun, qui fournissent les premières bases des matières principales de l’école : probabilités, optimisation, statistique, micro et macroéconomie.

Enseignements spécifiques aux élèves de première année « économie »

Ces cours sont principalement des cours de mathématiques. Au premier semestre, le cours d’algèbre fournit les compléments d’algèbre matricielle qui seront particulièrement utiles pour les enseignements d’économétrie et d’analyse des données. Le cours d’analyse sera immédiatement utile pour les enseignements de probabilités et d’optimisation. La maîtrise du calcul différentiel et intégral et de la théorie de mesure est essentielle dans l’ensemble des disciplines fondamentales de l’école.

Les élèves de la voie économie, pour la plupart débutants en informatique, suivent une introduction à la programmation, centrée sur l’apprentissage du langage Python.

Enseignements spécifiques aux élèves de première année « mathématiques »

Les élèves issus du concours mathématiques suivent à la fois des cours de mathématiques et d’introduction à l’économie.

Les cours de mathématiques complètent la formation des élèves dans les domaines peu abordés dans les classes préparatoires scientifiques. Le cours de fondements mathématiques des probabilités introduit les bases mathématiques de la théorie des probabilités : la théorie de la mesure et de l’intégration au sens de Lebesgue. Le cours d’analyse fonctionnelle et convexe pose les bases mathématiques qui permettent de démontrer rigoureusement d’importants résultats d’économie théorique et de théorie des probabilités.

Le cours d’initiation à l’économie présente les grandes questions que se pose l’économiste, et le type de découpage de la réalité sociale et historique auquel elles renvoient. Le cours d’histoire des faits économiques permet d’acquérir des repères historiques. Les mémoires d’économie descriptive complètent ces premiers éléments de culture économique (institutions, faits stylisés, mécanismes, problématiques), en faisant appel aux compétences de synthèse et de communication des élèves. Le cours d’introduction aux sciences sociales leur permettra de découvrir la sociologie.

Les élèves de la voie mathématiques approfondissent leurs compétences en informatique à l’occasion des travaux dirigés d’algorithmes et programmation.

Cours de tronc commun

Le tronc commun rassemble les élèves issus des concours mathématiques et économie.

En économie, au premier semestre, le cours d’économie bancaire et financière présente le rôle de la finance dans l’économie avant d’aborder la formalisation économique, objet des cours du deuxième semestre. Lors des cours-séminaires d’économie, les élèves sont amenés à exposer oralement des synthèses réalisées sur dossier. Basés sur une participation active des élèves, ces enseignements font aussi appel aux compétences d’analyse, de synthèse, de communication écrite et orale des élèves.

Au second semestre, les cours d’introduction à la macroéconomie et d’introduction à la microéconomie proposent une introduction à ces deux disciplines fondamentales de l’école. Le premier pose les bases de la théorie microéconomique, en particulier celle de l’équilibre général, en y intégrant les phénomènes intertemporels et l’incertitude, et en abordant rapidement les cas les plus simples d’insuffisance du marché qui seront approfondis en deuxième année. Le cours de macroéconomie expose l’analyse de l’équilibre macroéconomique statique à court et moyen terme à partir de représentations simplifiées des comportements des agents, d’abord en économie fermée, puis en économie ouverte. Le cours d’histoire de l’analyse économique remplace enfin ces deux cours dans une perspective historique. Ces enseignements sont prolongés lors du projet d’économie pour lequel des groupes de deux ou trois élèves analysent de façon plus approfondie et autonome quelques articles de recherche. Ce projet collectif constitue une toute première initiation à la recherche.

Ensuite, l’économie formalisée nécessite une formation préalable aux techniques d’optimisation, procurée par le cours d’optimisation différentiable.

En mathématiques et statistiques, le cours de statistique descriptive présente les notions de statistique dont l’exposition ne nécessite pas un niveau avancé en probabilités. Il donne lieu à la rédaction d’un projet s’appuyant sur le traitement de données réelles.

Au second semestre, le cours de théorie des probabilités est essentiel pour une bonne maîtrise des matières fondamentales de l’école (statistique, économétrie, calcul stochastique appliqué à la finance). Les concepts fondamentaux de la statistique inférentielle sont présentés dans le cours d’introduction à la statistique. Ce cours décrit également les notions de bases utilisées en économétrie. Le cours d’analyse numérique et applications présente les méthodes numériques (intégration numérique, optimisation etc.) indispensables à l’économiste statisticien.

En début d’année, la présentation des outils informatiques utilisés tout au long de la scolarité est suivie d’une introduction au langage SAS, couramment utilisé dans les enseignements de l’école comme dans le monde professionnel, intégrée aux TP du cours de statistique descriptive. On retrouve au deuxième semestre ce couplage entre un enseignement dans un domaine particulier et la pratique d’un logiciel informatique courant dans ce domaine lors des séances de TP et lors de projets. Le cours d’introduction à la statistique est couplé avec le langage R, très utilisé par les économètres et les statisticiens.

Les enseignements du premier semestre en informatiques peuvent être prolongés au second semestre par la préparation d’un projet de programmation. Par ailleurs, un enseignement de tronc commun d’introduction aux bases de données est proposé au second semestre.

Les élèves sont enfin fortement encouragés à suivre les cours de LATEX, qui les aideront à utiliser efficacement les logiciels utilisés dans le cadre des mémoires et soutenances orales.

Tout au long de l’année, les cours d’anglais et de seconde langue sont obligatoires. Comme en première année, les élèves suivent obligatoirement des cours d’anglais ainsi qu’une deuxième langue optionnelle, au choix. En fin de deuxième année, les élèves passent le TOEIC (Test of English for International Communication). Un score minimal de 785 est nécessaire pour obtenir le diplôme de l’école.

Les enseignements de compétences relationnelles au travail visent à doter les étudiants des compétences communicationnelles et managériales leur permettant de mettre pleinement en œuvre leurs connaissances techniques dans le milieu professionnel. Chaque étudiant devra suivre deux modules, au choix parmi quatre : travailler en équipe ; savoir présenter et élaborer un support ; construire son projet professionnel ; savoir se présenter et préparer un entretien.

Les étudiant pratiquent obligatoirement un sport.

Cours du premier semestre

Matière Heures (cours+TD) ECTS
UE1-01E – Harmonisation voie ECO 9
Algèbre 30+24 4
Analyse 36+30 5
UE1-01M – Harmonisation voie MATH 9
Histoire des faits économiques 18+0 2
Initiation à l’économie 18+0 3
Introduction aux sciences sociales 12+0 2
Mémoire d’économie descriptive 3 suivis 2
UE1-02E – Éléments de mathématiques voie ECO 6
Calcul différentiel et intégral 15+15 3
Théorie de la mesure 18+15 3
UE1-02M – Éléments de mathématiques voie MATH 6
Analyse fonctionnelle et convexe 30+27 3
Fondements mathématiques des probabilités 21+21 3
UE1-03TC – Éléments d’économie 4
Économie bancaire et financière 12+0 2
Séminaire d’économie 0+24 2
UE1-05TC – Sport et langues 6
Anglais 3h/sem 3
Autre langue 1h30/sem 2
Sport séance hebdo 1
UE1-04TC – Outils pour les probabilités et la statistique 5
Introduction à la programmation (ECO) 18+18 2
Algorithmes et programmation / Python (MATH) 0+24 2
Statistique descriptive / SAS 10,5+22,5 3
TOTAL PREMIER SEMESTRE 30

Cours facultatif optionnel :

Matière Heures (cours+TD) ECTS
LaTeX 0+6 0

Cours du second semestre

Matière Heures (cours+TD) ECTS
UE1-06TC – Mathématiques appliquées 12,5
Analyse numérique et applications 15+12 2,5
Introduction à la statistique 24+24 3
Optimisation différentiable 21+18 3
Théorie des probabilités 30+30 4
UE1-07TC – Introduction à l’économie 5
Introduction à la macroéconomie 24+24 2,5
Introduction à la microéconomie 24+24 2,5
UE1-08TC – Projets et enseignements d’ouverture 4,5
Introduction aux bases de données 6+12 1,5
Un enseignement d’ouverture : 
Histoire de l’analyse économique (1A MATH) 18+0 1,5
Physique appliquée au sc. sociales (1A ECO) 15+4,5 1,5
Un projet au choix :
Projet d’économie 1 suivi 1,5
Projet de programmation (obligatoire 1A HEC) 4 suivis 1,5
UE1-09TC – Langues 5
Anglais 3h/sem 3
Autre langue 1h30/sem 2
UE1-10TC – Sport et compétences relationnelles  3
Sport séance hebdo 1
Compétences relationnelles au travail 18 2
TOTAL SECOND SEMESTRE 30

Cours facultatif optionnel :

Matière Heures (cours+TD) ECTS
Java 0+12 0