Recruteur


En quoi consistent les formations de l'ENSAE ?

L’ENSAE forme des ingénieurs spécialisés dans la modélisation mathématique appliquée à la décision économique et financière (des entreprises, des banques, des compagnies d’assurance, de l’État), à l’analyse des phénomènes sociaux ou encore liés aux sciences de la matière et du vivant.

La formation à l’ENSAE repose sur l’acquisition d’outils de mathématiques appliquées, pour la modélisation des phénomènes économiques et financiers et pour la maîtrise des méthodes de traitement et d’analyse des données (« data science »), fondamentaux pour les métiers auxquels prépare l’ENSAE. En d’autres termes, la formation délivrée à l’ENSAE comporte une forte dimension quantitative.

Les compétences clé apportées par la formation d’ingénieur ENSAE sont :

  • La compréhension approfondie des grands domaines d’application de l’école (économie, finance, assurance, sociologie, marketing), en particulier la capacité à s’appuyer de façon pertinente sur la littérature scientifique la plus récente (théorique et appliquée).
  • La connaissance approfondie du cadre institutionnel au sein duquel s’exerce la stratégie des entreprises ou de l’État (cadre comptable, juridique, réglementaire).
  • La capacité à appuyer la décision sur les données, matière première de la décision, à l’aide des outils les plus pertinents.
  • La capacité d’innovation conférée par le haut niveau de maîtrise scientifique, aux frontières de la recherche.
  • La capacité à actualiser en permanence les connaissances acquises à l’école, grâce à un enseignement fondamental solide et à une compréhension en profondeur des outils et méthodes.
  • La capacité à échanger avec des profils divers au sein des entreprises ou des institutions publiques.

La formation ENSAE est orientée vers des métiers extrêmement dynamiques et intensifs en innovation : les métiers de la data science, présents désormais dans tous les secteurs d’activité, la finance quantitative, l’actuariat et la gestion des risques, l’analyse économique, la finance et la stratégie d’entreprise… Les débouchés sont donc très larges, bien au delà des secteurs traditionnels que sont la banque, l’assurance ou le conseil. Par son caractère pluridisciplinaire et le haut niveau des enseignements, la formation à l’ENSAE ouvre vers des débouchés et des carrières très variés.

Les conditions d’emploi à la sortie de l’ENSAE sont exceptionnelles, notamment en termes de salaire d’embauche.

Quelles sont les compétences propres aux diplômés de l'ENSAE ?

L’ENSAE est uniques par l’accent mis dans ses formations sur la maîtrise des outils quantitatifs (modélisation, statistique, économétrie, data science) et leur application à la décision économique et financière. Les formations ENSAE sont caractérisées par :

  • La pluridisciplinarité, qui permet l’acquisition d’un spectre large de compétences en économie quantitative, mathématiques appliquées et connaissances spécifiques aux domaines d’application, ainsi qu’une large culture comptable, financière et juridique.
  • Le haut niveau d’exigence de maîtrise dans les disciplines clés.
  • L’importance fondamentale de la capacité à manipuler, traiter, analyser toutes les formes de données, en mobilisant la palette d’outils d’analyse des données.

Ces compétences sont acquises grâce au niveau d’exigence élevé de l’école, au stade du recrutement des élèves, puis tout au long de la scolarité, et au niveau exceptionnel du corps professoral de l’école, composé à la fois de chercheurs reconnus et de professionnels de haut niveau. Leur acquisition nécessite également une combinaison d’enseignements théoriques et de mises en application dans le cadre de petites classes, de projets et bien sûr des stages.

La compétence clé des diplômés de l’ENSAE est en particulier la capacité à lier la littérature théorique aux problématiques appliquées (à la décision de l’entreprise ou des pouvoirs publics) puis à la confronter aux données en s’appuyant de façon pertinente sur l’éventail des méthodes existantes, des plus simples aux plus avancées, y compris en adaptant ces méthodes au cas étudié, afin de délivrer une analyse pertinente pour la décision.

Dit autrement, l’ENSAE est capable d’analyser un problème, de mobiliser tous types de données pour étayer son analyse, d’adapter la méthode au problème et si besoin de faire preuve d’innovation plutôt que d’appliquer des méthodes prédéfinies. Quelle que soit le domaine où il intervient (analyse économique, finance, marketing, assurance…) et la littérature à laquelle il se réfère, il doit être un statisticien appliqué accompli, apte à manipuler les bases de données et à en tirer des conclusions pour la décision. La connaissance du domaine, théorique et appliquée, est la condition pour aborder de façon structurée et efficace l’analyse des données.

Les diplômés de l’ENSAE doivent enfin être capables de communiquer cette analyse à l’ensemble des acteurs de l’entreprise qui contribueront à la décision.

Ces compétences des ENSAE sont largement reconnues, comme en témoignent les enquêtes emploi, année après année.

Quelle est la place de la data science à l'ENSAE ? Quelle est la valeur ajoutée de la formation ENSAE pour l'exploitation de vos données ?

La formation ENSAE est faite d’aller-retours entre théorie et données. La théorie donne un cadre d’analyse rigoureux, gage de cohérence intellectuelle. La confrontation aux données des prédictions d’un modèle, ou l’estimation de ses paramètres, sont une étape essentielle dans une étude. On peut simplement viser à sélectionner un modèle statistique fournissant la meilleure prévision possible compte tenu de l’information fournie par les données, ou de façon plus analytique utiliser la confrontation de la théorie aux données pour comprendre les comportements économiques ou financiers, en identifiant des relations de causalité entre les phénomènes observés. Par exemple quel est l’effet sur le profit d’une entreprise de l’entrée sur le marché d’un nouveau concurrent ou de l’introduction d’un nouveau produit ? Comment évaluer les risques associés à la détention d’un certain portefeuille d’actifs ? Quels instruments utiliser pour s’assurer au mieux contre ces risques, et à quel prix ?

Les technologies numériques, présentes dans tous les secteurs d’activité, génèrent des flux colossaux d’information qui représentent une matière première essentielle de la prise de décision. L’enjeu pour les grandes entreprises, les institutions financières, les pouvoirs publics, mais aussi les startups, est de tirer parti de ces données pour prévoir, évaluer et décider. Les diplômés de l’ENSAE ParisTech sont plus que jamais recherchés pour leur capacité à modéliser les phénomènes économiques et financiers avec les outils scientifiques les plus récents, et surtout à donner du sens aux données. Au-delà des compétences requises pour traiter d’énormes volumes de données en utilisant les algorithmes et les outils informatiques les plus adaptés (« big data »), c’est désormais la capacité à analyser ces données grâce à la connaissance approfondie des domaines d’application (finance, assurance, économie, marketing…) qui fait la différence (« smart data »).

Quels sont les métiers exercés par les diplômés de l'ENSAE ?

Les grandes familles de métiers à la sortie de l’ENSAE :

  • Actuaire : spécialiste de la gestion des risques et de la tarification dans les compagnies d’assurance. L’actuaire dispose de compétences en finance quantitative et gestion des risques, en microéconomie et économétrie de l’assurance, ainsi qu’une excellente connaissance de la réglementation. Voir la voie Actuariat.
  • Data scientist : expert dans le traitement, l’exploitation et l’analyse de l’information collectée par les entreprises, les banques, l’État… Les compétences méthodologiques avancées (apprentissage statistique, économétrie, statistique mathématique) doivent s’accompagner d’une bonne connaissance des domaines d’application (marketing, finance, politiques publiques…). Voir la voie Data Science.
  • Ingénieur en finance quantitative : évaluation d’actifs, gestion des risques, data science pour la finance. Les diplômés de l’ENSAE disposent également de connaissances avancées en informatique, en macroéconomie, en économie financière, ainsi que du cadre réglementaire qui régit l’activité des institutions financières. Voir la voie Finance et gestion des risques.
  • Économiste spécialisé dans la prévision, la conjoncture : il exerce au sein des banques (en lien avec l’activité de marché), dans le secteur public ou parapublic (Trésor, Insee, Banques centrales, organisations internationale, organismes de conjoncture tels que l’Ofce…). Les diplômés de l’ENSAE peuvent également acquérir des compétences complémentaires en finance quantitative, gestion des risques, gestion de portefeuille… afin de disposer d’un spectre large de compétences favorisant des carrières riches au sein des institutions financières. Voir la voie Prévision et politiques économiques.
  • Économistes spécialistes des stratégies d’entreprises, des marchés, de la demande, de la concurrence : ils exercent dans les grandes entreprises, les sociétés de conseil, les cabinets d’avocat, mais aussi les autorités de concurrence, l’Etat, les organismes internationaux. Ils disposent de connaissance avancées en microéconomie, en finance d’entreprise, en finance quantitative, en data science pour le marketing quantitatif… Voir la voie Business Analytics.
  • Économistes spécialisés dans le conseil de politique économique et l’évaluation des politiques publiques : auprès des ministères, ou des organismes publics ou parapublics d’évaluation, des banques centrales, des organismes internationaux (thèse souvent nécessaire). Ils disposent d’une forte culture académique en économie publique et en économétrie. Voir la voie Prévision et politiques économiques.
  • La statistique publique permet d’exercer le métier de statisticien-économiste dans différents domaines : santé, travail, entreprises, logement, développement durable… Voir les voies Data SciencePrévision et politiques économiquesBusiness Analytics.

En quoi le diplôme de l'ENSAE diffère-t-il de masters plus classiques de type M2 universitaire ?

Les diplômes de l’ENSAE (ingénieur, mastères spécialisés) ont une vocation professionnalisante de haut niveau, aux frontières de la recherche. Ils visent à donner un spectre large de compétences pour mener une carrière dans les domaines d’excellence de l’école, mais aussi à fournir des connaissances avancées permettant de porter l’innovation dans les entreprises. Ils sont donc une combinaison de masters « pro » et « recherche », selon une logique de construction pluridisciplinaire orientée vers les métiers.

Les ingénieurs ENSAE ont également la possibilité de suivre un master orienté recherche en parallèle de la troisième année, afin de disposer d’un complément de formation disciplinaire très avancé dan l’un des domaines de l’école (en économie, sociologie, finance, data science…) grâce à des cours académiques de niveau recherche durant le M2.

La formation pluridisciplinaire de l’ENSAE donne des bases solides en économie mais aussi en mathématiques appliquées, en statistique et en économétrie : c’est donc un L3 et un M1 bidisciplinaires de haut niveau. Cette formation pluridisciplinaire ouvre vers une gamme très large de débouchés et permet aux diplômés d’évoluer dans une large gamme de postes et d’échanger au sein des entreprises avec des profils allant des diplômés en gestion ou en finance, aux ingénieurs plus spécialisés en informatique, traitement des bases de données, etc.

Comment recruter un ENSAE ?

Où trouver l'information sur les stages ? Comment proposer un stage ?

L'ENSAE propose-t-elle des formations en alternance ?

Comment faire connaître mon entreprise à l'ENSAE ?

  • En organisant des conférences à l’ENSAE.
  • En devenant partenaire de l’ENSAE.
  • En proposant des stages.
  • En proposant d’encadrer des projets.

Rencontrer les élèves.

Y-a-t il une association des Alumni ENSAE ?

Le réseau des Alumni ENSAE est très actif, suivre ce lien pour mieux connaître ses activités.

Voir aussi la revue Variances des Alumni ENSAE.