Témoignages d’anciens


Morgane CURE (2017)

Formation Magistère d’économie
Spécialisation ENSAE Double diplôme ENSAE parcours marché & entreprises / Master in Economics
Job Doctorante CREST
Contact morgane.cure@ensae.fr

Quelle a été votre formation avant l’ENSAE ParisTech ?
Après un bac ES option maths et une classe préparatoire D2, j’ai optée pour une formation universitaire sélective, le magistère d’économie, qui avait pour principal débouché le monde de la recherche. Peu certaine de vouloir faire une carrière académique à cette époque, l’ENSAE est apparue pour moi comme l’unique grande école d’ingénieur spécialisée et reconnue en économie me permettant d’accéder à tous les postes, que ce soit en recherche ou en entreprise.

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l’ENSAE ParisTech ?
Economiste dans l’âme, j’ai toujours su que je choisirai une voie me permettant de comprendre et expliquer le comportement des consommateurs et des producteurs sur les différents marchés qui nous entourent. J’ai donc choisi la voie marché et entreprise. La digitalisation des marchés et l’essor d’internet ouvrent actuellement de nouvelles perspectives pour ces compétences rares.

Vous a-t-elle aidée pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
L’ENSAE compte beaucoup de professeurs qui sont aussi des chercheurs émérites au Crest. Il s’agit d’un laboratoire de recherche dans lequel les étudiants de l’ENSAE peuvent être admis à poursuivre en thèse. Si j’ai été sélectionnée pour y faire mon doctorat, ma scolarité à l’ENSAE y a fortement contribué : être élève à l’ENSAE permet de tisser des liens, de dialoguer et de signaler nos ambitions aux professeurs qui peuvent par la suite devenir nos directeurs de recherche.

Quels sont les atouts / la valeur ajoutée de l’ENSAE ParisTech ?
Une école à taille humaine où chaque étudiant peu avoir sa place, prendre le temps d’apprendre et laisser une trace. Je retiens également les excellentes compétences des enseignants, tous à la pointe dans leurs spécialités et toujours disponibles pour nous orienter vers de bons projets.

Clémence SAILLARD (2017)

Formation Classe préparatoire B/L au lycée guist’Hau (Nantes)
Spécialisation ENSAE MsC in Enconomics – Humboldt University (Berlin)
Job Data Scientist dans le secteur du streaming musical (Deezer)
Contact clemence.slrd@gmail.com

Quelle a été votre formation avant l’ENSAE ParisTech ?
Je suis entrée à l’ENSAE après avoir préparé les concours des Grandes Ecoles dans une classe préparatoire B/L à Nantes (lycée Guist’Hau). J’y ai étudié les mathématiques, l’économie, la sociologie, les langues, mais aussi l’histoire, la littérature, la philosophie.

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l’ENSAE ParisTech ?
Au cours de ma première année à l’ENSAE, j’ai réalisé que l’ENSAE pouvait me faire énormément progresser en informatique et en modélisation mathématique, ce qui m’a amenée à choisir le parcours Mathématiques Appliquées en deuxième année, tout en conservant des options en économie. Cela m’a permis de faire un double-diplôme avec l’université Humboldt en troisième année, ce qui m’a ouvert au monde de la recherche et à une autre façon d’enseigner.

Cette formation correspondait-elle à vos attentes, besoins ? Voire davantage, et en quoi ?
Avec le recul, je réalise que les enseignements proposés à l’ENSAE correspondent très bien aux besoins du marché du travail, et permettent d’exercer les métiers de la donnée en ayant des fondamentaux solides. J’ai particulièrement apprécié le bon équilibre entre théorie et pratique dans cette formation. L’éventail des options proposées est très large et permet à chacun d’adapter son parcours à son projet. Les partenariats proposés sont très intéressants, les possibilités de stages sont nombreuses ainsi que les débouchés.

Vous a-t-elle aidée pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
En fin de troisième année, j’ai pu sans aucun problème trouver un emploi rapidement (quatre mois avant d’être diplômée) dans l’équipe marketing digital d’un cabinet de conseil.

Recommanderiez-vous l’ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
Bien sûr, premièrement pour le nombre et la diversité des débouchés ; deuxièmement pour la bonne ambiance au sein et entre des promos « à taille humaine » ; troisièmement pour la qualité et le sérieux des enseignements.

Quels sont les atouts / la valeur ajoutée de l’ENSAE ParisTech ?
Par rapport à une autre école, l’ENSAE propose un enseignement très spécifique pour des applications très nombreuses. La spécificité de l’enseignement fait que l’étudiant peut acquérir de solides bases théoriques et méthodologiques en statistiques et apprendre de façon très pointue à pratiquer ces techniques, qu’il aura ensuite le choix d’appliquer dans des domaines aussi variés que l’électricité, l’assurance, la grande distribution, le e-commerce… ou le streaming musical ! Je pense que la plupart des autres écoles apportent soit un enseignement très général, soit une palette de débouchés plus resserrée.

David BENAYOUN (2017)

Formation Prépa Eco voie scientifique
Spécialisation ENSAE MA in Mathematics of Finance, Columbia New York
Job CEO, Nemours Capital Management
Contact davidbenayoun@gmail.com

Quelle a été votre formation avant l’ENSAE ParisTech ?
J’ai choisi l’ENSAE après avoir suivi les Classes Préparatoires ECS. Mon intérêt pour la finance et les mathématiques et la réputation de la formation ENSAE m’ont rapidement convaincu.

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l’ENSAE ParisTech ?
Une des autres raisons importantes qui m’ont poussé à choisir l’ENSAE et la possibilité de réaliser un Master scientifique à l’étranger en guise de 3ème année de formation. Beaucoup d’écoles permettent de passer un semestre ou un trimestre pour étudier à l’étranger mais rares sont celles qui offrent la possibilité d’obtenir 2 diplômes de renommée internationale au sein d’un même cursus. Le choix des Mathématiques Financières J’ai opté comme spécialisation pour le Master de Mathématiques Financières à l’Université de Columbia à New York.

Cette formation correspondait-elle à vos attentes, besoins ? Voire davantage, et en quoi ?
Cette formation a été à la hauteur de mes attentes, voire au-delà, surtout au niveau de la qualité scientifique de l’enseignement. Le potentiel du cursus ENSAE en Economie, Statistique et Finance est réellement unique en France, voire en Europe.

Vous a-t-elle aidé pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
A la différence de plusieurs écoles généralistes, on se retrouve déjà spécialisé, voire expert, en fin de deuxième année de cursus. Cela donne le moyen de faire ses preuves en stage et d’obtenir parfois une pré-embauche. J’ai donc obtenu en fin de deuxième année de l’ENSAE à l’issue de mon stage d’été « summer internship » à Lehman Brothers une offre d’emploi à Londres en tant que Gérant fonds propres.

Recommanderiez-vous l’ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
Je recommande cette formation pour son excellence académique et scientifique, la qualité des enseignants et l’univers des possibles qu’offre la formation.

Quels sont les atouts / la valeur ajoutée de l’ENSAE ParisTech ?
L’atout principale du cursus ENSAE Paris Tech est la richesse et la pertinence de son enseignement reconnu en France et en Europe. La proximité académique du monde de la recherche et ses liens avec les entreprises en font une école à forte valeur ajoutée.

Lison GRAPPIN (2015)

Lison Grappin photo
Formation Classe préparatoire B/L
Spécialisation ENSAE Actuariat
Job Assurances, Actuaire-Data Scientist
Contact lison.grappin@gmail.com

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l’ENSAE ParisTech ?
J’étais au départ venue à l’ENSAE avec l’idée de faire une carrière en tant qu’économiste, mais au cours de la première année, je me suis rendu compte que j’étais bien plus attirée par les sujets plus mathématiques tels que l’actuariat et les statistiques théoriques. J’ai donc choisi de suivre le parcours Mathématiques Appliquées en deuxième année. A la fin de ma deuxième année, j’ai décidé de faire une année de césure au cours de laquelle j’ai réalisé trois stages très différents : l’un en conseil en actuariat, l’autre en conseil en statistiques et enfin un dernier en recherche financière. Cette césure m’a permis de définir mes envies professionnelles de manière bien plus précise. Attirée à la fois par la Data Science et l’Actuariat, j’ai décidé de suivre les deux parcours en choisissant à l’ENSAE la filière Actuariat, mais en lui donnant une “coloration” Data Science par le choix de mes options, et en suivant en parallèle un master de recherche en Statistiques à Paris-Dauphine (Master TSI).

Cette formation correspondait-elle à vos attentes ?
Cette formation correspondait parfaitement à mes attentes, parce que c’est une formation à la fois très technique reconnue sur le marché du travail, et très orientée vers le monde du travail grâce aux nombreux stages que nous pouvons faire, et aux projets que nous devons réaliser en collaboration avec des professionnels en deuxième et troisième année.

Vous a-t-elle aidée pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
Oui, grâce à mon stage de fin d’études à la suite duquel j’ai été embauchée, et grâce au fait que plusieurs de mes supérieurs sont aussi issus de l’ENSAE. En fait, j’ai passé de très bonnes années à l’ENSAE, école qui m’a particulièrement bien préparée à mon entrée dans la vie professionnelle.

Recommanderiez-vous l’ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
Oui je recommanderai sans hésiter l’ENSAE à des étudiants quelle que soit leur filière de formation (BL, ECS ou MP) ! D’abord parce qu’au niveau académique, c’est une filière d’excellence, en particulier dans les domaines de la Data Science, de l’Actuariat ou de la Finance, domaines professionnels particulièrement dynamiques actuellement. Cette formation est particulièrement reconnue dans le monde professionnel pour sa technicité. Ensuite parce que j’y ai passé d’excellentes années, grâce à une vie d’école riche et “familiale”. La taille des promotions étant en effet relativement petite, nous sommes amenés à connaître très rapidement l’ensemble des élèves, ce qui permet de créer un véritable esprit d’école, et une cohésion.

Quels sont les atouts, la valeur ajoutée de l’ENSAE ParisTech ?
La rigueur scientifique reconnue sur le marché du travail, la proximité avec le monde professionnel et le monde de la recherche, la richesse des parcours de spécialisation et des cours proposés.

Thomas FERRIERE (2010)


Formation Classe préparatoire MP
Spécialisation ENSAE Prévision et politiques économiques
Job Macroéconomiste à la Banque de France
Contact thomas.ferriere@banque-france.fr

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l’ENSAE ParisTech ?
J’ai intégré l’ENSAE après deux années de classes préparatoires scientifiques (MP). En entrant dans cette école, j’étais intéressé par les statistiques et l’économie, qui étaient des éléments nouveaux par rapport à MP. A l’ENSAE, je me suis progressivement orienté, par intérêt, vers l’économie et la voie Prévisions et politiques économiques (PPE). Un avantage de l’ENSAE est la diversité des voies d’accès et le large spectre des enseignements proposés. Cela permet de trouver son chemin suivant son intérêt et sa curiosité et pas nécessairement suivant des schémas préétablis, la voie PPE étant habituellement plutôt prisée par ceux venant des prépas B/L ou HEC.

Cette formation correspondait-elle à vos attentes ?
La spécialisation PPE offre un contenu de très haut niveau en macroéconomie et dans les outils mathématiques nécessaires à la modélisation économique. Elle permet de se préparer parfaitement à la vie professionnelle et de se diriger vers tous les métiers de l’analyse économique, dans les institutions privées comme publiques, et bien sûr vers la recherche académique. Par ailleurs, de nombreuses possibilités de double diplôme existent.

Vous a-t-elle aidée pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
Mon expérience du marché du travail depuis ma sortie de l’école me montre que le diplôme de l’ENSAE est très bien valorisé. Les deux recherches de travail que j’ai eu à entreprendre ont duré moins de deux mois.

Recommanderiez-vous l’ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
L’ENSAE est une école particulière dans le paysage des grandes écoles, par son type de recrutement et par les matières enseignées. Elle est moins généraliste que la plupart des autres grandes écoles mais très reconnue dans ses domaines. Je recommande l’ENSAE à tous les élèves intéressés par la finance, la statistique ou l’économie, car c’est la promesse d’un épanouissement et d’un très bon démarrage dans la vie active. L’ENSAE a certes la réputation d’une école où la vie étudiante n’est pas aussi développée qu’ailleurs (je dois reconnaître que c’est vrai) mais le déménagement prochain à Saclay devrait considérablement améliorer cela !

Quels sont les atouts, la valeur ajoutée de l’ENSAE ParisTech ?
Dans le domaine de l’analyse économique, la plus-value apportée par l’enseignement de l’ENSAE est selon moi le bagage « technique », mathématique. A l’heure où l’analyse des données prend une importance considérable, cette compétence est très recherchée.

Olivier SIMON (2006)

Olivier Simon photo
Formation Classes préparatoires MPSI / MP* Lycée Louis-le-Grand ; École Polytechnique
Spécialisation ENSAE Prévision et politiques économiques
Job Administrateur Insee – Département des études économiques de l’Insee – Division des études macroéconomiques
Contact olivier-a.simon@insee.fr

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l’ENSAE ParisTech ?
L’ENSAE a constitué l’école d’application choisie après mes années passées à l’X. En effet, sortant de classes préparatoires scientifiques, j’ai découvert l’économie une fois en école et ai été rapidement séduit par cette discipline, reliant sciences exactes et sciences humaines, et de plus située au cœur de l’actualité. Ayant par ailleurs le souhait de travailler dans la fonction publique, je suis entré dans le corps des administrateurs de l’Insee et ai suivi à ce titre la scolarité de l’ENSAE. J’ai ensuite opté pour la filière de spécialisation Prévisions et politiques économiques. La formation reçue à l’ENSAE illustre les deux voies, non nécessairement contradictoires, qui depuis lors orientent mes expériences professionnelles : d’un côté, l’expertise économique dans l’élaboration des politiques publiques, comme j’ai pu la pratiquer à la direction générale du Trésor ou au ministère de l’écologie, avec la frénésie liée à l’agenda politique, la conviction à apporter aux politiques défendues – face à d’autres administrations, à la société civile, ou à d’autres pays dans le cadre international – et la satisfaction (ou sinon la possible frustration !) de voir les efforts récompensés par la mise en place des mesures proposées ; de l’autre, l’observation et l’analyse des comportements économiques, telle que je la pratique actuellement à l’Insee au département des études économiques, avec le souci d’enrichir notre compréhension de l’économie française, le rôle d’éclairer le débat public, les échanges nourris avec le milieu académique et la précieuse liberté conférée par l’indépendance de l’Insee. Sélection choisie des sujets abordés au cours de ces années de parcours : comment résorber les déséquilibres macroéconomiques au niveau européen ? Quel impact de la loi de transition énergétique sur la croissance et l’emploi ? Quelles prévisions de finances publiques pour les années à venir ? Quels outils économiques pour réduire l’utilisation de pesticides chez les agriculteurs ? De combien la croissance profite-t-elle actuellement de la baisse du prix du pétrole ?

Cette formation correspondait-elle à vos attentes ?
Les enseignements reçus à l’ENSAE, et en particulier dans la voie prévisions et politiques économiques, correspondent tout à fait à cet équilibre entre l’académique et l’opérationnel. Les intervenants y sont des économistes de haut niveau – on s’aperçoit rapidement, après quelques mois d’expérience, qu’ils sont incontournables dans leurs domaines respectifs et qu’à ce titre on est amené à les recroiser souvent ! – et ont à cœur de nous offrir les bons outils pour appréhender les enjeux économiques. Les connaissances acquises dans la voie « prévisions et politiques économiques » ont constitué en ce qui me concerne le socle principal, voire vital, de mes années professionnelles, qu’il s’agisse de modélisation économique, de macro-économétrie ou de simple compréhension des faits stylisés. En effet, bien que la vie professionnelle nécessite sans cesse de se former « sur le tas », cet enrichissement permanent est difficile sans les connaissances acquises en école.

Recommanderiez-vous l’ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
L’ENSAE dispose par ailleurs d’une excellente réputation dans l’administration française : les sortants d’école y sont considérés comme des « valeurs sûres », disposant à la fois d’un solide bagage économique et de la volonté de bien faire. Ceci offre aux élèves non fonctionnaires un avantage considérable pour y décrocher rapidement un contrat, et éventuellement passer par la suite un concours administratif.

Sandrine MOURET (2013)

Sandrine Mouret photo
Formation Master MMD-MA (Mathématiques de la Modélisation et de la Décision – mention Mathématiques Appliquées) à l’Université Paris Dauphine
Spécialisation ENSAE Double diplôme ENSAE Parcours Actuariat / Master M2MO (ex-DEA Laure Elie)
Job Consultante en Assurance Vie au sein du cabinet EY

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l’ENSAE ParisTech ?
En dernière année j’ai effectué un double diplôme ENSAE – Parcours Actuariat et Master M2MO à l’Université Paris Diderot (ex-DEA Laure-Elie).

La formation à l’ENSAE ParisTech répondait-elle à vos attentes ?
De part une formation très mathématique en université, je recherchais une école technique où je puisse développer et élargir mes connaissances en mathématique tout en appliquant ces connaissances à des domaines concrets tels que l’actuariat et la finance. A l’aide d’une formation technique et d’une grande diversité dans les choix d’options et de parcours j’ai pu adapter ma scolarité à mes attentes.

Vous a-t-elle aidé pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
Oui… Même très rapidement. Grâce aux différentes actions de l’association « Forum » de l’ENSAE, un grand nombre d’entreprises vient à la rencontre des étudiants au sein même de l’école. Lors de ces conférences les entreprises nous font part de leurs activités et de leurs besoins. C’est dans ce cadre que j’ai rencontré le cabinet EY et que j’ai été recrutée (4 mois avant la fin de l’année scolaire).

Recommanderiez-vous l’ENSAE ParisTech? Si oui, pour quelles raisons ?
Bien évidemment !! En plus de la formation d’excellence reçue à l’ENSAE, j’ai apprécié le caractère humain de l’école : de petites promotions où tout le monde se connait et où il fait bon vivre !!

Quels sont les atouts / la valeur ajoutée de l’ENSAE ParisTech ?
Pour moi la grande valeur ajoutée de l’ENSAE est la reconnaissance par les entreprises de la technicité et la performance de ses étudiants.

Arthur RENAUD (2014)

Arthur Renaud photo
Formation Classes préparatoires « Khâgne B/L – lettres et Sciences sociales »
Spécialisation ENSAE Analyse des marchés et finance d’entreprise
Job Entrepreneur / Président de l’Association des Anciens élèves de l’ENSAE (ENSAE Alumni)
Contact arthur.b.renaud@gmail.com – 06 72 60 82 83

Quelle spécialisation avez-vous choisie à l’ENSAE ParisTech ?
A l’ENSAE, j’ai choisi un parcours au croisement du monde de l’entreprise et du Big Data. Ainsi, j’ai suivi la voie « Analyse des marchés et finance d’entreprise » et ai choisi mes cours pour être toujours à l’interface du monde des données et du monde économique : Data Sciences, Corporate Finance, Econométrie du marketing, Analyse des réseaux pour le marketing…

Cette formation correspondait-elle à vos attentes ? Voire davantage, et en quoi ?
La formation reçue à l’ENSAE a évolué pendant ma scolarité dans le sens de l’utilisation des outils informatiques pour l’analyse des données massives, que j’utilise quotidiennement aujourd’hui. Je ne m’en rendais pas encore compte, mais les techniques enseignées à l’ENSAE sont à la pointe de domaines nouveaux, en accord avec les besoins du marché.

Vous a-t-elle aidé pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
J’ai profité de ma dernière année d’étude pour commencer des projets entrepreneuriaux en lien avec la Data Science et l’économie, toujours en lien avec la récupération et le traitement des données massives. La spécialisation et la marque de l’ENSAE ont été cruciales pour la réussite de mes premiers projets : ils inspirent la confiance auprès des décideurs.

Recommanderiez-vous l’ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
Sans hésiter, je recommande chaudement l’ENSAE ParisTech à tous ceux qui ont une appétence pour les problématiques scientifiques et r la rigueur analytique. C’est une école exigeante, mais elle offre une diversité de carrières semblable à peu d’autres (Data Sciences, actuariat, secteur public…).

Quels sont les atouts / la valeur ajoutée de l’ENSAE ParisTech ?
La rigueur scientifique, l’image de marque de l’ENSAE auprès des acteurs économiques publics et privés, l’important réseau des Alumni.

Julia CUVILLIEZ (2013)

Julia Cuvilliez photo
Formation Classe préparatoire Lettres et Sciences Sociales (Hypokhâgne-Khâgne B/L)
Spécialisation ENSAE Méthode Quantitatives et Sciences Sociales (depuis remplacée par la filière Data Sciences)
Job Administrateurs de l’Insee – Direction Générale du Trésor

Je suis entrée sur concours à l’ENSAE ParisTech en 2009 après une classe préparatoire Lettres et Sciences Sociales (Hypokhâgne-Khâgne B/L). A l’époque, je savais déjà que j’étais intéressée par l’économie et la sociologie et par la dimension statistique de ces savoirs.

A l’ENSAE, j’ai donc naturellement suivi les cours de la filière économie, puis de la filière Méthode Quantitatives et Sciences Sociales (depuis remplacée par la filière Data Sciences), en choisissant des cours au croisement de l’analyse des données et des sciences sociales : économétrie, économie de la santé, économie de l’éducation, analyse des données, évaluation des politiques publiques, économie du marché du travail, etc.

Cette formation de qualité m’a permis d’améliorer ma connaissance des mécanismes économiques et sociaux tout en adoptant un regard de statisticien, alerte des phénomènes de corrélation / causalité, de l’importance de la qualité des données, et de l’utilisation réfléchie des modèles économétriques.

J’ai ensuite passé le concours Administrateurs de l’Insee, et j’ai pris mon premier poste à la Direction Générale du Trésor où je travaille sur le système de retraites français. La rigueur intellectuelle, l’exigence scientifique et aussi la diversité des enseignements font de l’ENSAE une école incontournable aujourd’hui, et je recommande vivement d’intégrer l’ENSAE à quiconque souhaite bénéficier d’une formation de qualité reconnue par la plupart des employeurs des secteurs privé et public.

Ester DAURENJOU (2013)

Ester Daurenjou photo
Formation Prépa B/L (lettres et sciences sociales)
Spécialisation ENSAE Méthodes Quantitatives en Sciences Sociales avec une spécialisation en Marketing Quantitatif (englobée aujourd’hui dans la voie DataScience)
Job Consultante en cabinet de conseil marketing

Après un bac S et 2 années de prépa B/L (lettres et sciences sociales), j’ai intégré l’ENSAE ParisTech pour la formation proposée en sociologie quantitative, et pour travailler par la suite dans la statistique publique.

Finalement au cours de stages en entreprise, j’ai découvert l’utilisation de la statistique en marketing : enquêtes et études de marché, prévisions de ventes, datamining et connaissance client… J’ai trouvé passionnante l’analyse des comportements de consommation, qui peut se faire via des techniques statistiques très variées et sur des secteurs très divers (grande consommation, e-commerce, etc).

J’ai donc choisi en 3ème année la voie Méthodes Quantitatives en Sciences Sociales (englobée aujourd’hui dans la voie DataScience), avec une spécialisation en Marketing Quantitatif. Cette formation ainsi que plusieurs stages longs en entreprise dans le cadre de ma scolarité à l’ENSAE m’ont permis d’être embauchée rapidement en sortie d’école en tant que chargée d’études statistiques / consultante datamining.

Dans le milieu du marketing et de la publicité où l’intérêt pour les analyses chiffrées émerge progressivement – notamment avec le phénomène du Big Data – l’ENSAE est, pour les recruteurs, un gage de compétences et de qualités professionnelles reconnues sur le marché du travail.

François GRIMAUD (2015)

François Grimaud photo
Formation MPSI-MP* Lycée La Martinière Montplaisir, Lyon
Spécialisation ENSAE / HEC Double diplôme ENSAE/HEC, Majeure Finance
Job Corporate Finance Analyst, Investment Banking
Contact francois.grimaud@hec.edu

La formation à l’ENSAE ParisTech répondait-elle à vos attentes ?
Oui… Et même beaucoup plus.
D’abord, parce que l’ENSAE est, je trouve, une école avec un enseignement technique de grande qualité. L’ENSAE reste une école d’ingénieur et donc doit assurer un niveau d’excellence en ce qui concerne les mathématiques, sous-jacentes à la finance, économie ou sciences sociales enseignées. Par ailleurs, bien que cette école soit peu connue du grand public, elle reste très réputée dans la sphère de la finance et de l’économie.
Ensuite, l’ENSAE est une école assez atypique, mais cela fait sans aucun doute tout son intérêt. Il s’agit à la fois d’une école d’ingénieur, donc avec une rigueur mathématique exigée… Mais avec des applications aux sciences disons « plus sociales » que dans n’importe quelle école d’ingénieur classique : pour faire simple, vous ne faites pas de l’optimisation numérique pour résoudre des systèmes d’automatisation embarqués sur grue, mais pour l’appliquer à la résolution d’équation différentielle en macroéconomie. Garder cette application à l’économie, à la finance ou aux sciences sociales était un critère de choix dans mon école, que je n’ai pas du tout regretté par la suite.

Vous a-t-elle aidé pour trouver un emploi facilement et rapidement ?
Oui, un de mes supérieurs étant un Alumni X-ENSAE…

Recommanderiez-vous l’ENSAE ParisTech ? Si oui, pour quelles raisons ?
Bien-sûr…! D’abord pour les raisons « académiques » évoquées ci-dessus… Non négligeables, mais pas non plus suffisantes. Ensuite, donc, pour l’ambiance et la cohésion de promo de l’école. Avant d’entrer à l’école, j’avais pu entendre que l’école n’était pas super funky niveau vie extra-scolaire… FAUX ! Ok, moins d’associations en nombre et incontestablement moins d’évènements associatifs que dans certaines autres écoles. Il faut quand même rappeler que certaines écoles de commerce/ingé ont un effectif jusqu’à plus de 10x supérieur à celui de l’ENSAE (env. 80 élèves par promo il y a 5 ans…). On ne joue donc pas dans la même cour. Mais à mon époque, chaque élève de l’ENSAE était souvent impliqué dans plusieurs associations et la petite taille de promo contribuait aussi à davantage de cohésion et d’émulation associative. Bref, la vie à l’école ne se résume clairement pas à celle derrière les bancs des amphis.